Des actions spécifiques


Des actions de formations

Elles ont été ou peuvent être programmées auprès des professionnels de terrains, impliqués dans la gestion des rivières:

  • Formation auprès des techniciens de rivière des départements du Tarn et de l'Aveyron en juin 2010 à Belmont sur Rance.
  • Le SIAGA en Rhöne Alpes propose le 29 mars 2010, auprès des techniciens de l'association Rivière Rhône Alpes à St Genix sur Guiers, une formation sur la reconnaissance et la préservation du peuplier noir.reconnaissance et préservation du peuplier noir
  • Formation auprès des techniciens de rivière des départements de la Loire et de Haute-Loire en avril 2009.
  • Formation auprès des agents de la Direction départementale des territoires du Loiret en avril 2009.

Des actions pédagogiques

Le peuplier noir, grâce à sa facilité de multiplication végétative et à sa croissance très rapide (jusqu’à 15 cm de hauteur par semaine ! ), peut être le support d’expérimentation simple. En plantant des peupliers noirs dans un jardin proche (ou en pots) d'une école primaire, d'un collège, ou d'un lycée, il est possible d'illustrer aisément les notions de diversité génétique soit entre espèces ou soit à l'intérieur de la même espèce (notion de diversité génétique intraspécifique).

Dans le premier cas, plusieurs espèces de peuplier peuvent être comparées (peuplier blanc, peuplier noir, peuplier tremble, peupliers exotiques, etc.). Dans le second cas, plusieurs individus de l'espèce peuplier noir peuvent être évalués au sein d'une même expérience. Ces comparaisons peuvent être réalisées par des observations simples (croissance de la tige, de la feuille, phénologie, forme, etc.). Cette expérimentation peut être également le support d’expériences simples de mathématiques appliquées à la biologie : croissance de la tige (en fonction de la température), évolution de la surface de la feuille, mesure d’angle de branches, etc.

En multipliant le nombre de sites d’expérimentation avec plusieurs collèges ou lycées (en plantant strictement les mêmes individus à la même période), on peut comparer les croissances de ces plants en illustrant la notion de phénotype, de génotype et d’interactions entre génotype et environnement. Un réseau pourrait se créer, permettant de responsabiliser des jeunes à la conduite d’une expérimentation simple, d’autres jeunes pouvant gérer la communication (Internet ou autre). Ce type de réseau pourrait se constituer entre divers pays européens bien sûr !

La communication auprès du public

Diverses actions ont été réalisées par la présence du coordinateur du programme à des visites de terrain ou à des conférences :