Dysésal (2011-2014)


Thème

Rôle de la dynamique hydro-sédimentaire et des travaux dʼentretien du lit sur le renouvellement des communautés de Salicaceae colonisant les sédiments de Loire.

Mots-clés

Dynamique hydro-sédimentaire, Salicaceae

Animateur(s) du projet

Doctorante : Coraline Wintenberger, Rôle de la dynamique hydrosédimentaire et des travaux d'entretien sur le renouvellement des communautés de Salicaceae en Loire Moyenne. (2011-2014)

Laboratoire, organisme porteur

S. Rodrigues -Laboratoire GéoHydrosystèmes COntinentaux, université François Rabelais, Tours

Laboratoire(s), organisme(s) partenaire(s)

S. Rodrigues, (laboratoire GéHCO, Univ Tours) ; J.G. Bréheret (Laboratoire GéHCO, Univ Tours), P. Jugé (CETU Elmis Ingénieries , Univ Tours) ; M. Villar (INRA AGPF)

Sources de financement

FEDER et les Agences de l’Eau via le Plan Loire Grandeur Nature (Plateforme RDI, coordonnée par l’ Etablissement Public Loire).

Descriptif du projet

Le travail de thèse vise à apprécier l’influence de la végétalisation sur le piégeage sédimentaire dans les premiers stades de développement. L’originalité consiste ici à expliquer le rôle de la dynamique sédimentaire et de la réponse morphologique aux travaux sur l’implantation et l’évolution de ces communautés pendant leurs premiers stades. Il se basera sur l’espèce emblématique qu’est le peuplier noir et sur une espèce de saule à déterminer en concertation avec la DREAL Centre.

Ce travail est complémentaire du travail de thèse de S. Rodrigues (2004), et complètera les investigations déjà réalisées sur le fleuve. Il bénéficiera des investigations à large échelle d’espaces menées sur l’ensemble de la Loire Moyenne (A. Latapie) sur la modélisation de l’évolution morphologique du lit de la Loire. Plus localement, il pourra s’appuyer sur les études de sites intégrant le caractère structurant de la végétation menées dans les chenaux de la Loire tourangelle mais également sur les îles situées en amont d’Orléans.

Le travail du site de l’INRA d’Orléans sur la distribution des communautés de peuplier noir sur les 1000 km de Loire, et sur la distribution des communautés de Salicaceae entre Saint-Ay et Guilly (ISS Loire), constitue également une base solide pour le travail de thèse de C. Wintenberger.

Intérêt opérationnel :

  • Ce travail de thèse apportera des éléments de réponse tangibles aux questions pratiques des services gestionnaires mentionnées ci-dessus, et aux expérimentations non exploitées lors de l’étude des sites de référence en Loire Moyenne.