Identification


  • Populus nigra L. (famille des Salicacées)
  • noms latins : Populus nigra (du latin populus (peuple) car l'arbre était très populaire chez les Romains, ou parce que ceux-ci le plantaient dans des lieux publics.
  • noms communs : Liard, Liardier, Piboule, Peuplier franc, Peuplier suisse, Bouillard, Bioulasse
  • nom anglais : Black Poplar
  • nom Allemagne : Schwarzpappel
les clés principales d'identification
image descriptif image

PORT

arbre isolé

arbre isolé

Houppier ample avec une dominance apicale peu marquée.

arbre isolé
houppier1

Branchaison irrégulière, verticille non marquée.

houppier

Arbre en peuplement naturel

arbres peuplement

Les troncs sont plutôt élancés et la branchaison est haute. Il existe une diversité importante de forme de ces individus.

arbre peuplement1

Arbre en têtard

arbre tétard1

Il présente une couronne de branches érigée sur un tronc trapu.

arbre tétard

Tronc

tronc

Variabilité de la forme du tronc, souvent noueux et sinueux, mais parfois rectiligne (surtout en peuplement).

tronc1

Broussin

broussin1

Protubérances développées sur le tronc d'individu de tout âge mais pas de façon systématique.

broussin

ECORCE

écorce1

Sur individus âgés, écorce épaisse très rugueuse, fissurée et formant des réseaux losangiques caractéristiques. Couleur plutôt sombre.

écorce
 

FEUILLES

feuilles1

Variation importante de la forme du limbe au sein d’un même arbre. Feuilles plus typiques sur rameaux courts.

feuilles
limbe long

Limbe des feuilles des rameaux courts de forme losangique et acuminée (feuille se terminant en pointe allongée et effilée).

Limbe des feuilles des rameaux longs, moins typique, toujours de surface plus grande et avec une base du limbe largement arrondie ou aplatie.

limbe court

BOURGEONS

bourgeons végetatifs

Bourgeons végétatifs plutôt courts et pointus, appliqués ou non sur le rameau, de couleur brun clair à brun rouge.

Bourgeons végétatifs sur rameau de l'année de peuplier noir. Etat des bourgeons fin novembre
bourgeons florifères

Bourgeons florifères mâles larges et trapus, donnant à la frondaison une densité plus soutenue.

Bourgeons florifères femelles plus fins, donnant un port plus léger et aéré.

bourgeons florifères
comparaison de bourgeons

Comparaison de taille des bourgeons végétatifs, des bourgeons florifères mâles et femelles de Peuplier noir et de peuplier hybride euraméricain.

comparaison de bourgeons
section de bourgeon florifère femelle

Section longitudinale de bourgeons florifères de Peuplier noir fin novembre (faite avec simple lame de rasoir), pour reconnaissance aisée sur le terrain. Observation avec loupe de naturaliste.

section de bourgeon florifère mâle

INFLORESCENCES

chaton mâle

Mâle : chaton de couleur pourpre, de 8 à 10 cm de long à maturité.

Femelle : chaton de couleur vert jaune, de 6 à 8 cm de long à maturité.

chaton femelle

FRUITS

coton1

De 6 à 8 semaines après pollinisation, les fleurs femelles sont transformées en capsules à pédicelle court, ovoïdes à sphériques avec deux valves. Capsules de couleur vert foncé toujours disposée en chaton.

coton
jeune peuplier noir dans la réserve naturelle de St Mesmin

Arbres généralement non parasités par le gui (Viscum album), mais certains individus peuvent présenter quelques touffes.

gui peuplier noir1

Recommandations

  • De nombreux caractères sont plus facilement observables en hiver.
  • La discrimination entre peuplier hybride et peuplier noir est plus incertaine sur des jeunes individus. La couleur de la feuille juvénile n'est pas forcement verte chez le peuplier noir. Elle peut être légèrement rougeâtre.
  • La surface des feuilles du peuplier hybride est beaucoup plus importante que sur le peuplier noir, particulièrement observable sur les feuilles de rameaux longs de la pousse sommitale (en été).

Les clés principales d’identification d’un peuplier noir

Caractères biologiques

  • Grand arbre de 30 à 35 mètres
  • Longévité élevée, plus de 200ans

Sur un arbre âgé

  • Port général caractéristique avec branches en forme d’arche.
  • Broussins (cependant pas systématique).
  • Rhytidome rugueux, épais, fissuré et de forme losangique.
  • Feuilles des rameaux courts caractéristiques (losangiques et acuminées).
  • Rameaux longs de l’année nettement cylindriques à la base, parfois sub-anguleux vers l'apex mais sans côtes.

Sur un arbre jeune

  • Feuilles des rameaux courts caractéristiques (losangiques et acuminées)
  • Rameaux longs de l’année nettement cylindriques à la base, parfois sub-anguleux vers l'apex mais sans côtes.

Cette identification à été réalisée par: Marc Villar, (Centre INRA Val de Loire, site d'Orléans), Olivier Forestier Directeur du Pôle National des Ressources Génétiques Forestières de Guémené-Penfao, Ambroise Bécot (Mission Bocage), Michel Chantereau (Loiret Nature Environnement), Thierry Lamant (ONF Orléans).

  • Une fiche d'identification à été également réalisée par le réseau populus nigra EUFORGEN.